© Okapi 38 (2013)


Accueil
Essais Scooters
Accessoires
Documentations Techniques
Forum
Tmax-Mania
Carte des radars
en France
Prototypes
Occasions
Cote de l'Occasion
Coûts Entretien
Tuning Scooter
Galerie Babes
Le T-Max sur circuit
Concentres et Balades
Moto Tour
GP de France
Galeries Wallpapers
Skins Winamp
Images 3D Bryce
Mes Liens
Humour et Jeux
Livre d'Or
Livre de Commentaires
Statistiques
Me Contacter
 

Visiteurs depuis
le 06/12/2002
Mes déboires avec Yamaha France.
Diese Seite in Deutsch
Esta página en Español
This page in English
Questa pagina in italiano

Voila ! Mon Maxou a des problèmes....

Ci-dessous, un copier-coller d'un courrier expédié en recommandé avec accusé de réception à :

M. Jean Claude Olivier,
Yamaha France
n°5 Avenue du Fief
ZA de Béthunes
95130 St. Ouen l′Aumône

le 01/10/2004 et réceptionné le 04/10/2004 selon l'avis de réception de mon envoi.

M. Alain Reversat ________________________________________________________________ V............ le 01/10/2004
3..... rue .................
38... ....... .............
Tèl : 04.................
Mobile : 06....................
Mail : okapi38@fr.st

 

 

Monsieur,

 

Je suis propriétaire d'un Yamaha T-Max XP 500 depuis le 26 septembre 2001. J'ai acheté cette machine à la Concession YAMAHA "SPORT BIKE 38" de Voiron. Et elle est mon véhicule principal.

Tout l'entretien ainsi que les révisions ont été faits dans l'atelier de ce concessionnaire. Ma machine totalise à ce jour 44000 km , et m'a donné toute satisfaction jusqu'au 8 juillet 2004, date à laquelle, je me suis trouvé confronté à un grave problème.

Le 8 juillet 2004, à 40142 km , j'amène mon T-Max à la révision, en pleine forme. Je laisse mon bébé pour 2 jours, et repart confiant sur une machine de prêt de la concession..

Deux jours après, après m'être délesté de près de 540 €, je récupère mon T-Max.

Le lendemain, je pars au boulot comme d'habitude, et je remarque quelques "ratatouilles" du moteur lors des accélérations.

Le soir je démarre le T-Max pour rentrer chez moi.. Il démarre normalement au premier coup de clé, tourne 5 secondes... et cale. Pô bon ça ! Je relance, il re-cale ! Je récidive encore deux fois, et là il se décide enfin à tourner normalement.

Sur le chemin du retour beaucoup plus dégagé qu'à l'aller, le moulin se remet à ratatouiller à chaque fois que j'ouvre la poignée des gaz un peu fort.

Le lendemain, consternation, mon Maxou rame comme une mobylette.... Tout vas bien jusqu'à 140, et puis rien !!! Il me faut une descente pour accrocher péniblement le 150 !!! Le tout agrémenté par les à-coups cités plus haut.

Retour à l'atelier, où le mécanicien détecte un antiparasite défectueux. Le problème des à-coups est résolu, mais aucune amélioration au niveau de la vitesse.

Toutes les opérations faites lors de la révision sont vérifiées plusieurs fois. Je passe les détails, mais en tout 29 jours d'immobilisation, entrecoupés de récupérations pendant quelques week-ends, pour constater qu'il n'y a toujours aucune amélioration.

Le concessionnaire fait ce qu'il peut, tout a été vérifié plusieurs fois, la courroie a été remplacée une nouvelle fois, ainsi que les galets, les bougies, la bobine HT, le boîtier électronique d'allumage etc. ... Même la chaîne de distribution est remplacée !!!

En désespoir de cause le concessionnaire fait appel à un Inspecteur : M. Lionel B......*.

Il fait un essai, constate le problème, discute avec le mécano qui a travaillé sur ma machine, et...... ne comprend malheureusement pas non plus ce qui se passe.

J'ai donc récupéré mon T-Max le 21 août, car le concessionnaire ne trouvait plus rien à faire pour remettre mon Maxou dans l'état où je l'avais amené le 8 juillet, pour la fameuse révision. A part le problème de vitesse de pointe, tout allait apparemment pour le mieux. Monsieur B.......*. m'a promis de chercher si une concession quelque part avait eu ce genre de problème et que de toutes façon, il ne m'oubliait pas et me tenait au courant.

Ce T-Max étant mon seul moyen de déplacement que j'utilise quotidiennement été comme hiver, J'avais décidé de prendre mon mal en patience....... jusqu'à samedi dernier.25 septembre. Un grognement est soudain apparu en provenance du moteur, et s'est amplifié rapidement. J'ai donc ramené ma machine en catastrophe à l'atelier, où elle se trouve depuis !

Jeudi 30, le moteur a été démonté et ouvert.. Et nous avons pu constater les dégâts. Pour une raison inconnue, le vilebrequin s'est déplacé latéralement sur la gauche et est venu frotter contre le carter moteur. (je ne savais même pas que c'était possible !!!)

Le grognement que j'ai entendu provenait probablement des pieds de bielles pô vraiment adaptés à travailler dans ces conditions.

Je suis repassé à l'atelier aujourd'hui pour m'entendre dire que l'Inspecteur M. Bedin ne peut plus rien pour moi et que le devis (ci-joint) se monte à ... 3950,60 € !

Je suis très surpris et choqué de cette réaction, ce T-Max a toujours été conduit dans les règles de l'art, et a reçu un entretien rigoureux dans le réseau Yamaha, en l'occurrence la concession de Voiron qui peut facilement en témoigner.

Il me semble que ce problème provienne d'un défaut d'origine de ce modèle (un des premiers) et que je ne suis aucunement responsable des dégâts occasionnés sur mon moteur. Il me semble aussi que 43000 km ne devraient pas être un kilométrage exceptionnel pour un moteur Yamaha. De ce fait, il me semble aussi que le montant de ce devis ne doit pas m'incomber.

Je vous demande donc une prise en charge complète des réparations de mon moteur. A défaut, j'ai ouï dire que quelques concessions ont encore en stock des modèles 2003 neuf. Je suis prêt à vous débarrasser de l'un d'eux, moyennant une reprise de mon Timmy.

Ma machine cotant autour de 5000 €, et ayant vu récemment chez le concessionnaire de Grenoble un T-Max neuf de 2003 vendu 6550 €, je suis prêt à faire l'effort d'assumer la différence. La couleur m'importe peu, tant que ce n'est pas noir, mais j'ai une nette préférence pour le gris silver, car je me suis acheté cette année une selle "Grand Confort" assortie avec la couleur de mon Maxou ...

Dans l'attente d'une réponse favorable de vos services, je suis ouvert à toute proposition.

 

Cordialement,
Alain Reversat.

 

PS : A toutes fins utiles, je vous signale que je suis le Webmaster d'un site sur Internet diffusant des bancs d'essais de Maxi-Scooters réalisés par mes soins, où le T-Max figure en bonne place, et n'a pour l'instant que des éloges. L'adresse est :

http://www.okapi38.com

Je vous invite à consulter la page "Votre Avis m'intéresse" où vous pourrez constater que ce modeste site personnel (je n'ai que 200 à 300 visiteurs par jour) a tout de même convaincu en un an et demi, près de 30 personnes déjà propriétaires ou prêtes à acheter un engin concurrent, à faire l'acquisition d'un T-Max.

 

Le 18/11/2004, donc 7 semaines après mon courrier, Je n'ai toujours pas de réponse. Passablement énervé après une mauvaise journée, je décide d'envoyer un mail à Yamaha France pour les rappeler à mon bon souvenir. Ne trouvant aucune adresse sur les sites Web de Yamaha, je décide d'expédier le mail à mon concessionnaire en lui demandant en retour qu'il me donne un nom et une adresse valide où envoyer ce mail. Voici le contenu ci-dessous.

 

Bonsoir Messieurs,

Veuillez trouver en pièce jointe un courrier expédié le 02 octobre 2004 en recommandé avec accusé de réception à : YAMAHA FRANCE.
M. Jean Claude Olivier
n°5 Avenue du Fief ZA de Béthunes
95310 St. Ouen l'Aumône

Ce courrier a été reçu par vos services le 04/10/2004 selon l'avis de réception de mon envoi recommandé. Depuis cette date, je n'ai toujours pas reçu la moindre réponse.
Au bout de sept semaines, il me semble que vous avez eu le temps prendre connaissance de mon problème. Le concessionnaire où se trouve ma machine en pièces détachées, est lui aussi dans l'expectative, et est gêné par l'encombrement de son atelier.
Même votre Inspecteur M. Lionel B......*, trouve le temps long et a appelé mon concessionnaire SPORT BIKE 38 à Voiron, pour savoir si une réponse était enfin parvenue !!!

Je suis patient, mais je commence à trouver le temps très long. Ce T-Max est mon moyen de transport quotidien, et je passe actuellement 2 heures 2 fois par jour à me morfondre dans les transports en commun, alors que le trajet pour me rendre à mon travail en 2 roues se limite à 25 minutes maxi.... Sans parler de mes déplacement de loisir qui sont réduits à leur plus simple expression.

Je viens de prendre contact avec Maître F............*, Avocat au Barreau de Paris pour conseil, et je tenais à vous avertir que sans réponse de votre part sous 10 jours, je me verrai dans l'obligation d'engager une procédure.

Il va sans dire que ce mail et le courrier joint seront alors largement diffusés aux Associations de Consommateurs, revues spécialisées, forums Européens sur les motos et scooters, ainsi que sur mon site web, où des pages explicatives, avec photos à l'appui des dégats occasionnés à mon moteur par ce défaut flagrant, seront mises en ligne dans les plus brefs délais.

 

Dans l'attente de lire une réponse favorable à ma requette, je vous pris d'agréer Messieurs , l'expression de ma considération distinguée.

Alain Reversat. Webmaster du site d'Okapi38 :
http://www.okapi38.com

* J'ai remplacé les noms par des ......., mais ils apparaissaient bien sur en clair sur les différents courriers.

 

Le lendemain matin, vendredi 19/11/2004, mon concessionnaire m'appelle au bureau pour me dire qu'il a bien reçu mon mail, et qu'il a appelé Yamaha France.... Surprise ! D'après lui, Yamaha France n'a pas eu connaissance de mon problème et n'a rien reçu de ma part !!! Il rajoute que je n'aurais pas dû expédier mon courrier à M. Jean Claude Olivier, mais au Responsable des Services Techniques de Yamaha France.

Je m'empresse donc de re-expédier le jour même un nouveau recommandé avec AR au bon interlocuteur (Le Responsable des Services Techniques), de mon courrier initial, en précisant qu'un autre avait déjà été envoyé le 04/10/2004, et était resté sans réponse. De retour de la Poste, je rappelle le conce pour le lui dire.

Là, il m'annonce que mon courrier avait été retrouvé !!!! Et que Yamaha France m'avait répondu en me demandant une copie de toutes les factures des révisions et de l'entretien, ainsi que de la carte grise de mon T-Max ! Je n'ai bien entendu jamais reçu le moindre courrier de leur part.....

Le samedi 20/11/2004, j'expédie toutes les photocopies demandées par Chronoposte (le plus rapide, la guichetière me disant que le colis sera à destination au plus tard mardi 23). La semaine du 22 au 28/11/2004 se passe sans que je n'ai aucune nouvelle.

Le soir du 30/11/2004, j'obtiens de mon concessionnaire (non sans insister lourdement), un numéro de téléphone à contacter chez Yamaha France. Après de nombreux essais, où je tombe au bout de 5 à 6 sonneries sur un disque me donnant les heures d'ouverture, je finis par obtenir mon interlocuteur le 02/12/2004.

Ce Monsieur : Francis F......* est bien au courant de mon dossier, il me confirme que mes courriers recommandés sont bien arrivés dans son service, ainsi que les photocopies demandées. Il m'annonce aussi que le courrier qui m'était destiné avait été envoyé à une mauvaise adresse, suite à un "copier-coller" malheureux !!! Je me demande de quel "copier-coller" il sagit, vu que j'ai envoyé mon courrier par la poste et non par mail !!! Et que j'aurais de nouvelles en milieu de semaine suivante.

Le 06/12/2004, je re-téléphone, mon interlocuteur m'explique que mon dossier est toujours à l'étude auprès du commité de direction, et que les membres de se fameux commité tentent de se mettre d'accord "sur la hauteur de la participation à me proposer". J'aurais une réponse à la fin de la semaine.

Le matin du 10/12/2004, ma boite aux lettres étant toujours vide, je rappelle à nouveau. Au n-ième coup de fil, on me répond enfin, mais mon interlocuteur est "en mission" à l'extérieur, on me conseille de rappeler à 14 heure. De tout l'après-midi, je n'ai que le disque laconique du répondeur, et ce n'est qu'à 17 h 30 que quelqu'un décroche enfin. Mais le fameux Monsieur Francis F......* n'est pas joignable. Je laisse mon n° de téléphone pour qu'on me rappelle, mais sans illusion.

Bien entendu, personne ne rappelle, ni le soir, ni le lendemain !!! Le lundi 13/12/2004, je ne manque pas de rappeler, au bout des habituels renvois sur le disque du répondeur, j'aboutis sur une sympathique standardiste qui m'annonce que M. Francis F......* est en stage de formation pour la journée........

J'ai donc rappelé le lendemain 14/12/2004, et j'ai enfin pû joindre M. Francis F......* relativement rapidement. Et là, il m'annonce qu'une décision a été prise et qu'un courrier est partit la veille avec la proposition de Yamaha France......
Il m'annonce donc la grande nouvelle : Yamaha accepte de participer à hauteur de 65% aux frais de remplacement des pièces défecteueuses. La somme restant à ma charge étant de 1800 €. Pas un mot au sujet de la main d'oeuvre !!! M. Francis F......* me répète que le courrier est partit lundi 13/12, me salue, et raccroche.

Le 17/12/2004, donc 11 semaines après mon premier recommandé, je reçois enfin le fameux courrier, daté du lundi 13/12/2004 avec le tampon du 14/12/2004 de La Poste.

 

Cher Monsieur,

Nous avons bien reçu les documents demandés dans notre précédent courrier et nous vous en remercions.

Nous vous remercions pour la confiance accordée à notre Marque et sommes désolés et surpris de l'incident inconnu de nos services, survenu sur votre T-Max,.

Nous souhaitons tout d'abord vous rappeler que la période de garantie est expirée et nous étions donc fondés à rejeter
purement et simplement votre demande.

Cependant, en commun accord avec votre concessionnaire, nous avons décidé à titre commercial de vous faire bénéficier de conditions préférentielles en prenant à notre charge 65% du prix des pièces de rechange.

Nous avons d'ores et déjà pris les dispositions avec le responsable technique des Ets SPORT BIKE 38, qui fera diligence
dès que vous leur aurez donné votre accord à ces conditions.

Nous vous invitons donc à les contacter afin de finaliser cette proposition avant le 10 janvier 2005, date au delà de
laquelle nous ne serons plus en mesure de maintenir notre offre.

Nous espérons que vous voudrez bien apprécier cet effort et nous vous souhaitons d'agréables moments au guidon de votre moto.

Nous vous prions d'agréer, Cher Monsieur, l'expression de nos sentiments dévoués.

 

 

______ Conseiller Relations Clientèle _________________________________ Responsable Technique Réseau


 

 

Je suis bien entendu très déçu de l'attitude de Yamaha France qui n'a abolument pas tenu compte du fait que je ne suis pas du tout responsable de la casse de ce moteur. Tout l'entretient, vidanges comprises ayant été réalisé dans une concession Yamaha en temps et en heure.

La période de garantie de mon Maxou est bien entendu terminée, mais de l'aveu même de Yamaha France, ce qu'ils appellent un "incident", est inconnu de leurs services, et méritait à mes yeux une participation autrement plus importante qu'une prise en charge de 65% du prix des pièces de rechange.

Personne n'a d'ailleurs encore été capable, de me donner la moindre explication sur la cause de la destruction du bas moteur de mon Maxou !!! Le simple fait de qualifier cette cause "d'incident", montre bien le peu d'intérêt de Yamaha, à définir d'où provient le défaut ayant subitement engendré la destruction anormale d'un moteur, ayant fonctionné sans problème pendant 3 ans, et ne totalisant que 45000 km.

Le geste à titre commercial de Yamaha France n'est pas pour autant négligeable, mais bien franchement, j'espérais le remplacement pur et simple par un moteur neuf !

Aucun compte n'a non plus été tenu par la publicité gratuite offerte par ce site, pour le T-Max et la marque Yamaha en général, ni par le fait que pas mal de visiteurs (environ une trentaine) ont été séduits par le T-Max, et se sont portés acquéreurs de cette machine.

Certains d'entre eux étaient même prêts à acquérir un Scooter de marques concurentes, avant de lire mes propos sur le T-Max.

Je suis en définitive très choqué et déçu qu'un constructeur comme Yamaha, me laisse avec une facture à payer de 1780,91 € (11682,00 Fr.), surtout après m'avoir laissé mijoter pendant 11 semaines sans aucune compensation ni excuse, (un simple mail ou coup de téléphone de leur part aurait fait l'affaire). Le fait que le Responsable Technique ne fasse pas la moindre tentative pour rechercher la cause réelle de la destruction de mon moteur, me surprend aussi beaucoup de la part de cette marque.

A bon entendeur.......

Okapi38.